Looking for something?

RECHERCHER

A PROPOS

Julie
26 ans, étudiante en informatique (EPITECH), développeuse freelance de temps en temps, en échange aux USA pour les huit prochains mois ! Plus...

SOCIAL

COMMENTAIRES RÉCENTS

  • Trois jours à Las Vegas – Hakuren
    12 mois ago
    On: Le Grand Canyon "[…] Californie, Las Vegas, Voyages Le Grand Canyon […]... "
  • Julie
    1 année ago
    On: Hike à Anza Borrego "Ah, ça, c'est sûr !!... "
  • carroue patrice
    1 année ago
    On: Hike à Anza Borrego "Ben ma julie, tu n'es pas prête pour faire KHO LANTA !!!... "

Roadtrip, étape 1 : Sequoia National Park

Début Juillet, ma sœur est arrivée sur le sol américain pour deux semaines et demi de vacances ici. Pour l’occasion, nous avions prévu un roadtrip de 6 jours. Le jeudi nous partions, juste après les cours. Nous avions prévu de faire le Sequoia National Park le vendredi, Yosemite le samedi et San Francisco le dimanche, puis de commencer à redescendre en longeant la côte le lundi, et arriver le mardi après une pause d’une nuit à mi-chemin (non parce que 9h minimum de trajet, c’est trop pour moi).

La voiture

Pour la voiture, nous avons loué une travel plan 2 (qui permet d’aller jusqu’à San Francisco) chez Dirt Cheap : il s’agissait d’une Nissan Sentra. Comme le prix était de 900 $, nous l’avons louée à 4 avec Greg et Hélène (sa copine), et nous nous sommes arrangés pour partir à des dates différentes. Évidemment, pour ne pas se retrouver bloqués quand un groupe est en roadtrip, nous avons également payé à 4 la voiture que nous avons habituellement avec Greg. Du coup, les deux voitures nous sont revenues à 350 $ par personne au lieu de 450 $. 100 $ d’économie, mine de rien, c’est déjà ça de pris !

20160707_181620
Notre voiture, une Nissan Sentra

Jeudi

Nous sommes parties le jeudi après-midi. Nous étions censées n’avoir que 4h30 de trajet, évidemment nous avons eu droit aux bouchons (et à une pause au bout de 4h30 de voiture parce que je commençais à en avoir assez) et nous sommes arrivées 6h après. Le motel était assez moyen, nous avons eu une première chambre dans laquelle la lumière ne fonctionnait pas, la femme de l’accueil nous a donc mises dans celle d’à côté… Dans laquelle nous avons trouvé un petit cafard dans la salle de bain, eurk. Ce fut le seul (et il a terminé noyé aussi sec), aussi nous n’avons pas demandé un nouveau changement de chambre. Nous nous sommes couchées assez vite, puisque le lendemain nous devions partir pour 9h.

Vendredi

Enfin, ça, c’est ce qui était prévu. Dans la réalité, nous avons pris le temps d’aller petit-déjeuner dans le Starbucks du coin, et ensuite nous avons un peu galéré pour trouver des sandwiches pour le midi… Ils ont pas trop l’air de connaître ça ici. Après deux supermarchés, nous nous sommes rabattues sur des salades, nous avons fait le plein et nous sommes parties direction le parc. Depuis notre hôtel, nous avions 1h de route jusqu’à l’entrée du parc et le Foothills Visitor Center, auquel nous avons fait un arrêt pour voir les plans et acheter quelques souvenirs pour ma sœur.

Après le Visitor Center, nous nous sommes dirigées vers Moro Rock. Il s’agit d’un immense rocher situé en hauteur, qui surplombe une partie du parc, et sur lequel il est possible de monter grâce à des escaliers et un chemin taillés à même le roc. Depuis le Visitor Center, on accède au pied des escaliers en voiture, après 40 minutes de virages plus serrés les uns que les autres… Moi qui n’étais pas vraiment à l’aise avec la conduite sur les petites routes de montagne qui tournent dans tous les sens, je n’ai pas eu d’autre choix que de m’y faire haha !

Avant de monter, nous avons pris le temps de manger un peu. Les salades étaient franchement pas géniales, mais bon nous n’avions que ça… Puis nous avons commencé l’ascension, qui doit prendre une vingtaine de minutes mais qui était un peu rude par moments. À cause de son vertige, ma sœur s’est arrêtée en cours de route et m’a attendue pendant que je continuais. Je pense que j’ai dû mettre 5 ou 10 minutes avant d’arriver tout en haut; effectivement, la vue là-haut était vraiment superbe, d’autant que le temps était magnifique. Je me suis arrêtée le temps de prendre quelques photos et d’admirer un peu, puis je suis redescendue retrouver ma sœur.

Le second arrêt touristique a été pour le General Sherman, le séquoia considéré comme étant le plus imposant du monde. Pour la petite histoire, il a près de 2 200 ans d’âge, donc il n’est pas tout jeune… En revanche, il n’est pas si grand que ça (enfin il reste immense, mais il est surtout extrêmement large), donc j’ai été un peu déçue, mais bon ! Par contre, le chemin pour y aller descend un peu raidement, ça se sent surtout à la remontée – mes cuisses peuvent en témoigner !

Sur le chemin pour y aller, nous avons également croisé une petite clairière avec plusieurs – immenses – séquoias, nous nous sommes bien sûr arrêtées le temps de quelques photos.

Vers 17h30-18h, nous avons repris la route direction notre hôtel à Turlock. Nous avions 3h de route de prévu et effectivement, nous sommes arrivées vers 20h30 – 21h. Nous avons pris le temps d’aller manger dans un Burger King à proximité, mais ensuite, nous nous sommes littéralement écroulées sur notre lit ! Avec tout ce que nous avions piétiné, la chaleur, plus la conduite pour moi… Et nous devions nous lever à 8h encore le lendemain matin, pour Yosemite. Mais ça, ça fera l’objet d’un prochain article !

Laisser un commentaire