Londres – Jour 2, partie 2 : London Pass, Covent Garden et Hyde Park

Donc, comme je le disais dans l’article précédent, ma visite des Studios s’étant terminée à 14h30 avec mon retour à l’hôtel, j’avais encore tout l’après-midi pour me promener. J’ai commencé par aller chercher mon London Pass du côté de Leicester Station (et dans mon souvenir, je crois que c’est vers ce moment-là que ma carte s’est démagnétisée). Les locaux se trouvent au sous-sol d’un petit kiosque, situé dans la même rue que le métro, un peu plus bas. Après l’avoir récupéré, je suis remontée vers la station de métro de Leicester, et là j’ai vu une pancarte indiquant Covent Garden, je me suis donc décidée à y aller à pieds.

Comme c’était la période de Noël, la ville avait sorti les illuminations de Noël, et honnêtement, elles sont MA-GNI-FI-QUES. Je n’ai pas souvenir d’en avoir vu sur Paris qui tenaient la comparaison – après j’ai clairement pas fait tout Paris en période de Noël hein. Une fois à Covent Garden, j’ai fait le tour du Market Building et j’ai décidé de me poser au Shake Shack pour y boire un petit milkshake au beurre de cacahuète. C’était super bon, et très agréable avec le groupe en train de jouer en contrebas. Puis j’ai fait un petit tour dans les boutiques à l’extérieur, et j’en ai profité pour acheter un très joli magnet et surtout, des cartes postales : j’en avais une quinzaine à envoyer 😉

Après avoir cherché un peu sur Google des marchés de Noël à proximité, j’ai décidé de me diriger vers celui de Hyde Park. Il s’agissait en fait d’une fête foraine avec quelques chalets style marché de Noël, mais je n’y ai rien vu qui m’intéressait. D’après le plan il y en avait d’autres à l’autre bout de la fête foraine, mais avec le sol qui était glissant (des plaques genre en acier, et mes chaussures qui n’accrochent pas), ça m’a un peu saoulée donc j’ai vite fait demi-tour après une petite demi-heure de promenade.

Pour rentrer j’ai décidé de tenter le bus, les fameux bus rouges de Londres. Je n’ai pas eu à attendre super longtemps (15 minutes je pense ?) et j’ai eu une place assise directement, par contre le trajet était assez long, et malheureusement j’ai eu le droit à des voisines françaises, qui critiquaient absolument tout. C’est d’ailleurs une des rares choses que je pourrais reprocher à Londres : la quantité de Français qu’on y trouve. Compte tenu de la distance d’avec la France ce n;est pas si surprenant, mais c’est un peu relou quand on veut faire une coupure mais qu’on entend parler français à chaque endroit visité (sans déconner, j’ai réellement croisé au moins deux groupes différents de Français par jour). Bref, je pense que le trajet de retour vers Euston a pris bien une petite heure avec le trafic, c’aurait été nettement plus rapide en métro ; je suis rentrée à l’hôtel vers 19h30 déposer mes affaires, puis je suis ressortie pour aller manger. Encore une fois, je suis allée manger du côté de Euston, j’étais beaucoup trop claquée pour avoir la foi de retourner prendre le métro ; je me suis donc contentée d’un mexicain que j’avais repéré la veille, juste en face de Ed’s Diner. Pas mauvais, mais pas fou non plus. Je me suis couchée dans la foulée, tellement j’étais fatiguée avec tout ce que j’avais piétiné.

Voilà pour cette deuxième journée ! On se retrouve bientôt pour un prochain article sur mon troisième jour à Londres  : au programme, Westminster Abbey, Big Ben, London Eye et Oxford Street.

Partager
2 commentaires
  1. C’es bien tu es comme moi pour la publication de tes articles… en avance ! XD
    Tes photos m’ont donné un gout de love actually XD (le cliché ! ahah) Hate de lire le prochain article :))

Laisser un commentaire