Bookhaul – Juin à Octobre 2018

Bon, je pensais pas faire pire que la dernière fois (le bookhaul d’Avril & Mai, posté fin Juin), maiiiiis visiblement… Si. J’ai donc cinq mois d’achats livresques à rattraper – heureusement que je n’en ai pas acheté *tant que ça*. Par ailleurs, la dernière fois je vous disais que je pensais changer le format de ces rendez-vous (censés être) mensuels, je profite donc de cet article pour mettre ça en place. Au programme : de la fantasy, de l’urban-fantasy, des mangas, eeeeet… John Howe !

Chronique – La Roue du Temps tomes 1 à 6, de Robert Jordan

J’ai dix milliards de chroniques à écrire et beaucoup de retard, mais allez savoir pourquoi, c’est celle de ma relecture des six premiers tomes de La Roue du Temps, de Robert Jordan, qui m’inspire le plus. Soit, c’est parti ! Je pense que je l’ai dit et redit plusieurs fois sur le blog, mais La Roue du Temps compte parmi mes sagas préférées – dans mon top 3, même. Et si j’ai eu beaucoup de mal au début à cause de sa traduction un peu alambiquée et par le temps que l’histoire prend pour se mettre en place, j’ai fini par accrocher au bout du troisième essai… Mais laissez-moi vous en dire plus dans cet article.

Festival – Hellfest 2018

Il y a deux semaines, j’étais au Hellfest, fameux festival français de metal du côté de Nantes. Compte-rendu de 5 jours de folies – arrivée, 3 jours de festival et départ ! Spoiler : c’était TROP COOL, la déco était superbe, et l’orga était quasiment nickel ! Et en plus, y avait Nightwish et In This Moment ♥ plus de détails dans l’article !

Bookhaul – Avril & Mai 2018

On se retrouve pour un bookhaul de non pas un, mais deux mois: Avril & Mai 2018 ! Comment ça, c’est parce que j’ai pris du retard ? ……. Ahem, c’est pas complètement faux… Mais bref, au programme de ce bookhaul : romans de fantasy (comme c’est étrange), mangas (bizarre) et light novels ! J’ai titillé votre curiosité ? Alors rendez-vous sur l’article pour découvrir quels ont été mes achats des mois d’Avril & Mai 2018…

Chronique – Blackwing, tome 1 : la Marque du Corbeau, d’Ed McDonald

Si j’ai découvert Blackwing d’Ed McDonald, c’est grâce à la promotion qu’en a fait Bragelonne. Pour être tout à fait honnête, je n’étais pas sûre d’accrocher à ce roman ; il appartient clairement à la Dark Fantasy (avec quelques tendances Steampunk je dirais), or il s’agit d’un genre auquel j’ai quelques difficultés à accrocher. Quand je lis, à de rares exceptions, j’ai tendance à m’identifier profondément aux personnages, à ressentir leurs émotions ; avec eux, je ris, je pleure, je suis en colère, je suis amère… Je ressens tout à 100 %, et c’est une des raisons pour lesquelles j’aime tant lire. Cependant, dans ce que je lis, s’il y a bien un genre pour lequel je n’arrive pas à faire ça, c’est la Dark Fantasy…

Julie Franel © All rights reserved.