Londres – Jour 2, partie 1 : Studios Harry Potter

Le deuxième jour de ma petite semaine à Londres, j’allais donc aux Studios Harry Potter. Pour les visiter, il existe plusieurs choix possibles :
– Prendre un package incluant billet et navette depuis Londres : £69
– Prendre le billet d’entrée et le billet de la navette séparément : £66 (£35 pour le billet d’entrée – aujourd’hui c’est £39 – et £31 pour la navette)
– Prendre le billet d’entrée et y aller en train jusqu’à Watford Junction (15min) puis navette jusqu’aux Studios (15min) : £55.30 (£35 pour le billet d’entrée + £17.80 pour le billet de train + £2.50 pour la navette aller-retour jusqu’à la gare)

Pour plusieurs raisons, j’ai décidé d’opter pour la troisième possibilité : déjà, ça revient un poil moins cher ; ensuite, le billet de train était de type « anytime day return » – c’est-à-dire que je dois prendre l’aller à l’heure qui est indiquée sur le billet, mais je prends le retour quand je veux dans la journée – ce qui me permettait de passer le temps que je voulais dans les Studios et de repartir au moment où je l’aurais décidé, et non pas parce que je dois absolument prendre la navette de retour pour Londres. D’autant que d’après les échos d’amis ayant choisi de s’y rendre avec la navette depuis Londres, ils ont à peine eu le temps de finir leur visite et de flâner dans la boutique qu’ils devaient déjà repartir. Enfin, l’ultime raison pour laquelle j’ai choisi cette solution : les trains à destination de Watford Junction partent d’Euston, qui était donc à 10 minutes de mon hôtel.

Les billets devant impérativement être achetés en avance en raison de la grande demande, j’ai donc acheté le mien bien avant de partir, en Octobre, sur la boutique officielle de Warner Bros. Quant aux billets de train, je les ai acheté la veille de mon départ pour Londres sur The Train Line.

Bref, donc, ce mardi 6 Septembre, mon billet d’entrée était pour 11h30, et j’avais mon train à 9h54 à Euston ; comme Euston n’est pas la gare d’origine du train, son passage est bref, le numéro de voie est annoncé quelques minutes avant son passage et il faut se tenir au taquet. Le train met 15 minutes jusqu’à Watford Junction (à condition de ne pas prendre un toutes gares), ce qui m’a faite arriver à 10h09. Il y avait une brume pas possible, une bonne grosse purée de pois – on n’y voyait pas à 30 mètres. En sortant de la gare, j’ai tout de suite repéré l’arrêt de bus pour les Studios – une dizaine de personnes aux styles très divers et variés y attendaient. Attention à ne pas vous tromper de sens pour la file d’ailleurs, je me suis mise du côté que je pensais être la fin de file, et en fait… Ben non. Mais bon ça ne vous inquiétez pas, les gens sont tellement stressés à l’idée de pas pouvoir monter dans la navette qu’ils vous le feront bien remarquer 😀 enfin bon, la navette est arrivée dans les 5-10 minutes qui ont suivi, j’ai payé mon billet (il me semble d’ailleurs qu’il faut avoir l’appoint, pas de monnaie rendue, donc attention) et zou, direction les Studios.

Globalement on est arrivé vers 10h45 aux Studios. Mon billet étant pour 11h30, j’avais donc trois quarts d’heure d’attente devant moi. J’ai commencé par attendre dehors, et puis j’ai compris que l’entrée que je voyais n’était que l’entrée d’un hall, dans lequel j’ai pu rentrer me mettre au chaud. Évidemment, il y a une vérification des sacs et tout, mais ça avance assez rapidement.

Dans le hall, j’ai vu qu’il y avait accès à la boutique, j’ai donc décidé d’aller flâner dedans pour faire mes emplettes avant d’aller faire ma visite. Je me suis un peu ruinée (bon, c’est relatif) : un t-shirt avec un phénix, la carte des Maraudeurs, la baguette d’Hermione, un médaillon Slytherin (ma maison d’après Pottermore), un magnet, une Chocogrenouille et un guide. J’avais envie de tout acheter, c’était horrible, mais je me suis limitée qu’à ça. Puis je suis retournée attendre patiemment dans le hall.

Les Studios disposent d’une consigne gratuite pour déposer ses affaires, histoire de ne pas être encombré. J’y ai laissé mon sac, conservant tout de même ma doudoune (il y a un passage à l’extérieur, et il y fait frais de manière générale), mon téléphone pour prendre mes photos, et mon porte-feuille. Puis l’heure est arrivée, je me suis mise dans la file (laquelle se situait près d’une reconstitution du placard sous l’escalier de Harry), et à 11h30 je commençais la visite. Elle débute par une vidéo de blabla-présentation qui m’a rendue un peu nostalgique, puis nous sommes rentrés dans la reconstitution de la Grande Salle, où mangent les étudiants de Hogwarts, décorée pour Noël… C’était juste magnifique. On avait un guide mais je me suis vite éloignée et j’ai fait la visite toute seule, j’allais bien plus vite ainsi.

Après la Grande Salle, on arrive dans un immense entrepôt rempli de décors et objets utilisés pour les films (escaliers, dortoirs, laboratoires, etc.). On y trouve également un certain nombre d’affichages avec diverses informations. C’est vraiment impressionnant !

Après ça, on passe par un petit couloir et on arrive sur la reconstitution de la Voie 9¾. En montant dans le train, on peut y voir les reconstitutions des cabines occupées par le Trio d’Or dans chacun des films Harry Potter.

Dans le petit couloir qui sert de transition vers la salle suivante, il y a des vitrines qui exposent les différents visuels qui ont été produits pour les films. C’est superbe et coloré, clairement les graphistes qui ont bossé dessus s’en sont donnés à cœur joie ! Visuels de journaux, de livres, de boîtes, de paquets… Je veux les mêmes à la maison !

Dans la salle suivante, qui se trouve plus ou moins à mi-chemin de la visite, on pouvait se restaurer. Je ne me rappelle plus vraiment ce qui était proposé, je me souviens juste avoir pris une formule avec sandwich saucisson-beurre, boisson et dessert. De nombreuses tables sont installées pour pouvoir s’y asseoir, je me suis posée une quinzaine de minutes le temps de manger tranquillement, puis j’ai repris ma visite. La sortie de cette salle donne dehors, où l’on trouve des reconstitutions de la maison des Dursley – l’odieuse famille de Harry, du Magicobus et du pont de Hogwarts. On y trouve également le reste des pions des échecs sorciers, la voiture d’Arthur Weasley et la moto de Sirius et Hagrid.

L’entrée du bâtiment suivant mène aux accessoires utilisés pour les effets spéciaux – masques, créatures, etc. On y trouve tout ! Masques de gobelin, détraqueurs, loup-garou, acromentula, hippogriffe, etc. Je crois que je l’ai déjà dit, mais c’est réellement impressionnant la quantité d’accessoires et décors que les films ont nécessité !

Ensuite, on arrive à la reconstitution du Chemin de Traverse. Là encore c’est superbe ! L’ambiance tamisée par contre n’est pas géniale pour prendre des photos, mais bon.

Après le Chemin de Traverse, on arrive dans une salle un peu longiligne, remplie de croquis et maquettes miniatures. Encore une fois, c’est fantastique à voir 😀

Enfin, le clou du spectacle, la raison majeure pour laquelle je voulais tant aller visiter ces Studios (outre tout ce que j’avais déjà pu voir) : la reconstitution de Hogwarts, à l’échelle 1:24. Sous la neige, période de Noël oblige.

La sortie donne sur la boutique. Comme j’avais déjà acheté ce que je voulais, je suis sortie directement récupérer mes affaires à la consigne – j’ai eu droit à un passeport Harry Potter d’ailleurs, normalement c’est pour les enfants mais la dame a accepté de m’en donner un. Dommage que je l’ai pas vu plus tôt, parce que du coup c’est rempli de mini-jeux qu’il faut faire tamponner dans les salles…

Bref du coup je suis sortie pour reprendre la navette, puis le train, et à 14h30 j’étais de retour à l’hôtel pour déposer mes affaires. Honnêtement, que vous soyez fan hardcore de Harry Potter ou que vous ayez juste aimé les films, je vous conseille vivement d’y aller au moins une fois. Il y a régulièrement de nouveaux ajouts au niveau des expositions, certaines temporaires mais d’autres permanentes ; ainsi, depuis fin mars 2017, une exposition permanente dédiée à la Forêt Interdite a été ajoutée. Rien que pour ça, il faudra que j’y retourne un jour !

Comme il n’était que 14h30, j’avais encore le temps de faire d’autres trucs. Mais au vu de la quantité de photos, je vais en faire un second article, histoire de ne pas alourdir celui-ci plus qu’il ne l’est déjà… À tout de suite !

Partager
0 commentaires

Pas de commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire