Looking for something?

RECHERCHER

A PROPOS

Julie
26 ans, étudiante en informatique (EPITECH), développeuse freelance de temps en temps, en échange aux USA pour les huit prochains mois ! Plus...

SOCIAL

COMMENTAIRES RÉCENTS

  • Trois jours à Las Vegas – Hakuren
    12 mois ago
    On: Le Grand Canyon "[…] Californie, Las Vegas, Voyages Le Grand Canyon […]... "
  • Julie
    1 année ago
    On: Hike à Anza Borrego "Ah, ça, c'est sûr !!... "
  • carroue patrice
    1 année ago
    On: Hike à Anza Borrego "Ben ma julie, tu n'es pas prête pour faire KHO LANTA !!!... "

La journée de l’enfer

Bon, j’exagère un peu… Quoique… Non, en fait : « infernale », c’est bien le terme qui qualifie cette journée.

Suite à la signature de notre bail vendredi soir, nous avons cherché sur Craigslist de quoi meubler notre logement, et, ma foi, nous avons trouvé pas mal de choses sympathiques. Nous avons donc contacté les vendeurs, et avons convenu avec eux d’une heure le samedi pour voir et récupérer ce que nous voulions acheter.

Aurélien et moi avons donc commencé par aller à la banque pour nous ouvrir un compte bancaire, parce que, en ce qui me concerne, les frais de ma banque ne sont pas donnés, et elle ne propose pas d’option internationale avec frais réduits comme d’autres peuvent le faire. Typiquement, pour le deposit pour le logement (qui comprend une caution du montant du loyer, le premier loyer et divers frais, on atteint quelque chose comme $1 400 par personne), j’ai eu droit à 30 € de frais… Et puis pour les plus petits paiements, mine de rien, 4 € par ci, 3 € par là, à force, on arrive à des sommes assez faramineuses. Et je ne vous parle même pas des frais pour les virements internationaux, que je viens de découvrir à mes dépends…
L’ouverture de nos deux comptes en banque s’est fait très rapidement : 1h à peine. Comparé au temps qu’il a fallu à ma banque française pour m’ouvrir mon compte pour mon activité de freelance, c’est vraiment très, très rapide.

Suite à ça, direction San Diego pour louer un camion 15′ chez U-Haul. Nous devions récupérer nos trois lits (chacun de deux places, deux Queen Size et un King Size, avec cadre de lit ET matelas – et sommier pour ma part -), un canapé, une table et des chaises. Une fois le camion loué, nous avons donc commencé notre petit parcours chez les particuliers que nous avions contacté pour récupérer nos meubles.
C’est marrant parce qu’à la base nous venions pour un meuble, et finalement nous repartions souvent avec des meubles supplémentaires, pour peu de frais : ainsi, j’ai récupéré une table de nuit en plus de mon lit, avec le canapé nous avons eu deux tables basses et un tapis, avec la table et les chaises nous avons eu une TV (bon, nous avions compris que c’était un écran plat, mais pas du tout, du coup elle ne nous servira probablement pas)… Et si nous avions eu de la place après son lit King Size, Aurélien aurait pu récupérer un bureau en plus. Et quand nous repartions après avoir chargé mon lit, un homme est venu nous voir spontanément pour nous proposer son réfrigérateur gratuitement ; nous avions déjà un, mais nul doute que si ça n’avait pas été le cas, nous aurions sauté sur l’occasion. Ils n’ont pas cette mentalité de « revendre à tout prix », c’est surtout « se débarrasser à tout prix », quitte à vendre à prix cassé ou donner carrément. Bon, après, ne généralisons pas, ce n’est sûrement pas le cas de tous… Mais c’était le cas de quasiment tous ceux que nous avons rencontré ce jour-là, à part peut-être le gars qui nous a vendu son canapé. Ou peut-être que nous aurions dû négocier, je ne sais pas…

Au final nous nous en sommes sortis pour pas trop cher : pour mon lit,j’en ai eu pour $150 (incluant le cadre du lit, le matelas, le sommier et la table de nuit) ; et encore, j’ai fait la moins bonne affaire, puisqu’Aurélien et Greg en ont eu pour $200 chacun, sachant qu’Aurélien a eu un lit King Size avec matelas, tête de lit et les deux tables de nuit, et Greg a eu un lit Queen Size avec un très, très, très bon matelas. Pour le canapé, les deux tables basses et le tapis, nous en avons eu pour $200, et pour la table et les 6 chaises, $100. Nettement moins cher tout en étant mieux que ce que j’avais pu repérer sur Ikéa avant de venir !

Bref. Autant tous ces trajets avec le chargement des meubles ont été chiants, autant ce n’était RIEN comparé à la suite : le déchargement du camion pour amener les meubles dans notre logement. Parce que, bien sûr, nous ne sommes pas au rez-de-chaussée mais à l’étage, et que nous avons un escalier en deux temps avec un virage au milieu (un peu comme un éclair, sans le côté oblique, m’voyez ?). Monter les matelas (un King Size, un Queen Size méga épais et un Queen Size normal) ? Une horreur. Monter la tête du lit King Size d’Aurélien (très lourde, évidemment) ? Une horreur aussi. Pour faire court, en fait, tout monter a été une horreur – et encore, les gars ont eu pitié de moi et du fromage blanc que j’ai dans les bras haha -. Sans compter que nous sommes arrivés à 21h30 et qu’à partir de 22h normalement nous n’avons plus le droit de faire du bruit… Nous avons fini vers minuit il me semble, et quand nous sommes rentrés, je me suis écroulée directement sur mon lit.

Dimanche était bien plus calme, nous avons décidé d’aller dans notre logement quand nous nous lèverions pour monter nos meubles. Mon lit est un lit Ikéa donc je n’ai eu aucun souci pour le monter, déjà parce que le gars qui me l’a vendu m’avait expliqué, et surtout parce que de toute façon, la notice est disponible sur leur site, ce qui est vraiment cool. Ce qui était moins cool, c’est qu’il manquait quand même pas mal de taquets en bois ; la barre en métal qui va au milieu du lit pour servir d’appui pour les lattes était un peu tordue (on voit que quelque chose de lourd a appuyé de tout son poids au milieu)… Et la partie coulissante (pour régler la taille de la barre) était bloquée, il a fallu que je demande à Greg et Aurélien de m’aider pour ça. Mais j’ai fini par vaincre.

Une fois les lits finis, nous avons été manger une pizza à Round Table. Il n’y avait pas grand monde dedans, contrairement aux autres fast-foods que nous avons pu voir, et je pense que les prix ont probablement quelque chose à voir là-dedans : pour une pizza de taille normale et une boisson, il y en a pour une vingtaine de dollars, ce qui n’est pas donné comparé aux prix que j’ai pu voir ailleurs. M’enfin, soit, nous étions entrés et nous avions envie de pizza, nous avons donc décidé de rester pour tester. Les tailles étaient affichées sur le mur derrière la caisse : extra-large, large, medium, small et personal. La personal fait 4 parts et remplit une assiette de taille normale, mais la small n’avait pas l’air si grosse que ça et j’avais vraiment faim, j’ai donc tenté la medium. Probablement la pire idée de la journée ! J’avais oublié que les Américains avaient pas exactement les mêmes tailles que nous et celles affichées sur le mur sont trompeuses, avec la distance…

Pizza taille medium aux USA...
Pizza taille medium aux USA… L’assiette est une assiette de taille normale 😀

J’ai pu en manger un tiers avant de m’arrêter et déclarer forfait. Heureusement, des boîtes à pizza étaient mises à disposition, j’ai donc pu ramener le reste de ma pizza – j’en ai mangé hier soir, et il m’en reste encore… MAIS je ne suis pas toute seule, puisqu’Aurélien a fait la même, même si son estomac a visiblement une plus grosse contenance que le mien 😀

Lundi, nous avons été chez Cox Solutions pour ouvrir notre ligne Internet. L’installation se fera jeudi, je cite, « entre 15h et 17h » : ça change de la France, où quand on arrive à avoir une plage horaire, c’est plutôt du type « 8h-18h » haha. Enfin, on verra jeudi si le technicien qui vient installer n’aura pas de retard, mais je ne me fais pas trop de soucis.
Après ça, nous sommes retournés à notre logement pour finir de monter les meubles restants, agencer le salon et faire des courses pour commencer à remplir notre frigo. Je n’avais qu’une table et une chaise de bureau Ikéa classiques à monter, donc ça a été fait assez rapidement. Nous sommes ensuite allés faire les courses, nous avons découvert à l’occasion le magasin Albertson. La viande y est moins chère, ce qui est intéressant, par contre pour le reste… Nous allons nous contenter du Walmart hein 😀

Mardi, au programme nous devions descendre à San Diego pour récupérer un aspirateur puis aller à Ikéa. C’est marrant, mais les aspirateurs au format un peu boule qu’on traîne derrière soi, ici, ils ne connaissent pas – ou peu. Nous avons donc un énorme aspirateur, jaune poussin… Mais bon, tant qu’il fonctionne bien, c’est l’essentiel !

Nous avons ensuite été à Ikéa. Et là… Heureusement, HEUREUSEMENT que j’ai demandé à ma banque de monter mon plafond de carte bleue pour ce mois-ci jusqu’à 5 000 €, parce que je me doutais que nous allions en avoir pour cher pour nous installer… Je ne m’étais pas trompée. Nous devions acheter des affaires pour nos lits – draps housses, couettes, housses de couettes, oreillers, taies d’oreillers – mais aussi tout ce qui est vaisselle, ustensiles de cuisine, etc. – encore que nous en avions déjà acheté quelques uns à Walmart dimanche. Entre tout ça, les choses supplémentaires comme les bacs à linge sale, le tancarville pour étendre notre linge, les cintres, les poubelles, la lampe pour le salon, et j’en passe… Nous en avons eu pour $730 à peu près. Bon, après, il faut dire ces $730 incluent nos dépenses personnelles (nous faisons les comptes après), que j’ai pris certaines choses qui ne sont pas forcément nécessaires, et que j’ai fait le choix de ne pas prendre le plus bas de gamme pour certaines choses (typiquement, mes draps). Mais comme j’en ai eu pour moins cher que prévu niveau meubles, j’en profite un peu sans que ça ne me fasse dépasser mon budget installation… 😉

Nos courses à Ikéa ! On dirait pas comme ça, mais y'a pas mal de $$ là-dedans...
Nos courses à Ikéa ! On dirait pas comme ça, mais y’a pas mal de $$ là-dedans…

En théorie, nous nous installons demain soir. Demain matin, nous irons chez nous (la formulation est étrange :D) pour mettre nos draps à laver, pour pouvoir dormir dans nos lits respectifs demain soir. Nous devons rendre le Airbnb jeudi, mais quitte à devoir amener toutes nos affaires demain pour ne pas avoir à le faire dans la précipitation jeudi… Autant emménager dans la même journée.

D’ici la fin de semaine, je ferai un article avec les photos de de notre logement, histoire de montrer un peu comment ça rend. En attendant… Bonne nuit !

P.S.: les maisons de notre résidence sont toutes plus ou moins sur le modèle de la photo en tête d’article – la nôtre est bleue et la forme de l’escalier n’est pas la même. Il y a deux appartements par maison je crois, et nous sommes à l’étage.

More Stories

Le retour en France

Laisser un commentaire